Accéder au contenu principal

Quelle taille choisir pour mes cales de réglage ?


Un de mes collègues a récemment reçu un appel d'un client qui a demandé : "Quelle est la bonne façon de dimensionner les cales sous les pieds du moteur ?" En d'autres termes, si le pied fait 6 pouces sur 4 pouces carrés, quelle devrait être la taille de la cale ?

Excellente question ! Et je ne savais pas trop comment répondre. J'ai toujours essayé de choisir une cale qui représentait au moins 50% de la surface du pied, et plus chaque fois que c'est possible. Mais je n'avais pas de données empiriques à l'appui, alors j'ai fait quelques recherches.


Certains fabricants de cales (Lawton et Accushim par exemple) évaluent la taille de leurs cales en fonction de la puissance ou de la taille du châssis du moteur qu'ils supportent. Ainsi, si vous utilisez un moteur de cadre NEMA standard, vous pouvez rechercher la bonne cale de taille pour votre application.

Mais toutes les machines ne sont pas conformes aux spécifications de la NEMA. Donc, d'après le manuel d'alignement des arbres (J. Piotrowski) :
"La règle de base est d'assurer un contact d'au moins 80 % entre chaque pied usiné et son point de contact sur une plaque de base, un cadre ou une semelle" (The Shaft Alignment Handbook, 3e édition, p.300).

J'ai toujours essayé d'obtenir un contact minimum de 50%, tout en m'assurant que la cale soit égale sur la périphérie du boulon. En d'autres termes, il doit y avoir une quantité égale de cale tout autour du boulon, à l'exception de la fente.


Cela dit, il faudrait tenir compte non seulement des dimensions physiques de la cale et du pied, mais aussi de la masse de la machine et des forces radiales et axiales dynamiques transmises au pied pendant le fonctionnement de la machine. Parce qu'une cale d'épaisseur réduit essentiellement la surface de contact du pied. J'ai donc fait sauter la poussière de mon vieux livre de statique et j'ai découvert que le module d'élasticité de l'acier inoxydable 304 est d'environ 11,2 millions psi, avec une dureté Rockwell de 80B. Traduit, c'est assez dur, dur et fort ! Alors, faut-il vraiment que ce soit 80% ou même 50% d'ailleurs ?

Et vous, qu'en avez-vous tiré par expérience ?




Consulter nos coffrets de cales de réglage : Cales de réglage Fixturlaser

EN CE MOMENT : nos coffrets de cales sont à -50% pour tout système d'alignement laser acheté !

Commentaires

  1. SERVICES DE FINANCEMENT LE-MERIDIAN. la société de prêt qui m'accorde un prêt de 5,000,000.00 USD Lorsque d'autres investisseurs en prêt ont négligé mon offre mais Le_Meridian Funding Service m'accorde un prêt à succès. Ils sont directement en financement de prêt et projet en termes d'investissement. ils fournissent des solutions de financement aux entreprises et aux particuliers qui cherchent à accéder aux fonds des marchés financiers, ils peuvent vous aider à financer votre projet ou à développer votre entreprise. au 1- (989-394-3740) Bonne intention,

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Analyse vibratoire : par où commencer ?

Comment faire le diagnostic des vibrations de sa machine ?
L'analyse des vibrations est un moyen utile de surveiller la santé de la machine. De nombreuses usines ont mis en place des plans d'analyses vibratoires réguliers pour s'assurer que l'état de leurs machines est contrôlé à intervalles réguliers et donc, si un problème se révèle après l'analyse spectrale, une solution peut être recherchée.
Lors de l'analyse des vibrations, il est important de connaître plusieurs termes. Ceux-ci sont:
La fréquenceLe déplacementLa rapiditéL'amplitude
Ce sont tous des termes qui sont utilisés dans l'analyse des vibrations sur un spectre. Par exemple, la fréquence dominante indiquée sur un spectre après que les données ont été collectées de la machine tournante déterminera le type de panne que la machine connaît. Ce défaut peut être un déséquilibre, un désalignement, un relâchement, une défaillance du roulement ou un mélange de deux ou plusieurs d'entre eux.
Les v…

Pied boiteux : de quoi s'agit-il et comment le minimiser ?

Un problème d'alignement de machine récurrent
Le pied boiteux est un problème courant lors de l'alignement de machine d'un équipement rotatif. C'est une cause majeure de problèmes de répétabilité dans les mesures d'alignement d'arbre. En plus des problèmes de qualité d'alignement et de répétabilité, cela peut être une cause de vibration de la machine, réduire la durée de vie des moteurs électriques et provoquer des problèmes de jeu interne dans les boîtes d'engrenages et les pompes. Mais si les précautions appropriées sont prises, le pied boiteux peut être minimisé et contrôlé. Le terme «pied boiteux» est le terme commun utilisé pour le contact incorrect entre un boîtier de machine et la plaque de base utilisée pour le soutenir. Il peut s'agir d'un pied boiteux angulaire ou parallèle, mais souvent c'est une combinaison des deux. 
Il est souvent comparé à une chaise en bois à dossier droit, où une jambe étant plus courte, ne touche pas le so…

L'alignement vertical et horizontal des éoliennes à cales réglables

L'alignement d'arbre de précision des éoliennes montées sur des cales réglables est aussi simple que l'alignement de machines tournantes montées sur des cales au niveau du sol.
Dans le cas d'une récente formation NXA dans un Vestas V82, nous savions avant le montage qu'une tour des cales réglables équivaut à 1 mm. De plus, comme il y a six trous dans les cales, nous avons calculé que l'ajustement trou à trou est égal à 0,17 mm (1 mm ÷ 6 = 0,166).

Les résultats de mesure tels que trouvés indiquent qu'une correction verticale et horizontale était nécessaire pour amener le générateur dans la tolérance.

L'écran de calage montrait que les pieds arrières du générateur devaient remonter de 3,70 mm, ce qui se traduisait par trois tours complets de chaque cale arrière + quatre trous (0,70 mm ÷ 0,17 mm = 4,12 trous). 

Les pieds du générateur avant devaient être soulevés de 2,25 mm, ce qui équivalait à deux tours complets de chaque cale avant + 1,5 trou (0,25 mm ÷ 0…