Accéder au contenu principal

10 étapes clés pour un plan de maintenance prédictive efficace (2/2)



Comme nous l'avons abordé lors de l'article "Pourquoi choisir la maintenance prédictive ?" précédent, la maintenance prédictive prévoit les problèmes de machines en se basant sur les faits réels et sur une surveillance rigoureuse des équipements, permettant la programmation d'une intervention au moment le plus adéquate.

Cela veut dire ni trop tôt (réduction des coûts), ni trop tard (pour éviter les pannes), mais au juste moment.


En effet, selon une étude du cabinet McKinsey, la maintenance prédictive permettra aux entreprises d'économiser 630 milliards de dollars d'ici 2025.

Mettre en place son plan de maintenance prédictive


Carl Nelson décrit la surveillance de l'état (maintenance prédictive) dans son livre, Millwrights and Mechanics Guide, comme "tout dispositif qui permet à un mécanicien de comparer la tendance des paramètres physiques mesurés aux limites techniques connues dans le but de détecter, d'analyser et de corriger les problèmes avant que la défaillance ne se produise ".

  1. Créez une carte de l'usine et dressez la liste de tout l'équipement et de l'emplacement de chaque pièce.
  2. Nommez chaque pièce d'équipement pour créer un itinéraire que vous pouvez facilement suivre chaque fois que vous effectuez votre entretien.
  3. À ce stade, visitez chaque pièce d'équipement pour noter toutes les informations pertinentes relatives à la pièce (fournisseur, numéro de modèle, numéro de série...) Si vous n'utilisez pas le Fixturlaser Smart Machine Checker, qui sont livrés avec une caméra déjà installée, alors vous devrez certainement acheter une caméra numérique supplémentaire pour vous aider à créer vos itinéraires et vous rappeler toutes les informations clés.
  4. Ensuite, localisez tous les manuels d'entretien pour vous assurer que vous remplacez les pièces avec les spécifications correctes. Si vous ne trouvez pas vos manuels, appelez le bureau des ventes du fournisseur - il devrait être en mesure de vous en fournir un.
  5. Une fois que vous aurez recueilli toutes ces informations, il serait bon de créer des fichiers individuels pour chaque pièce d'équipement sur votre ordinateur. Cela vous permettra d'accéder rapidement à toute information dont vous pourriez avoir besoin à l'avenir.
  6. Organisez une réunion avec tous les membres de l'équipe qui s'occupent de l'entretien et des réparations de la machine. Examinez ensemble les renseignements du fabricant et les suggestions de surveillance de l'état et élaborez un plan, le plus sensé pour toutes les personnes concernées et assignez les tâches de chacun.
  7. Vous êtes maintenant prêt à configurer votre programme de Maintenance Conditionnelle. Il peut être judicieux à ce stade de tester le parcours et le programme sur une petite partie de l'installation pour s'assurer que rien n'a été omis lors de sa mise en place.
  8. Une fois que vous avez tout testé, passez à l'usine entière.
  9. Assurez-vous d'établir une boucle de rétroaction pour ajuster les tâches, les itinéraires, la fréquence et la durée des activités.
  10. Continuez à vérifier votre processus.

S'équiper des systèmes de maintenance industrielle adéquates


Incontestablement, l'efficacité de votre plan de maintenance dépend également des performances de vos outils d'entretien. C'est pourquoi il est nécessaire de vous équiper de systèmes d'entretien prédictif fiables tels que ceux que propose Fixturlaser, qui répondent à vos besoins spécifiques de maintenance :

Alignement laser
Diagnostic vibratoire
Équilibrage dynamique
Alignement de courroies
Calage de machines
Tension de courroie

Pour vos besoins de mesures de géométrie de machines-outils, consultez nos offres MEAX.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Pied boiteux : de quoi s'agit-il et comment le minimiser ?

Un problème d'alignement de machine récurrent
Le pied boiteux est un problème courant lors de l'alignement de machine d'un équipement rotatif. C'est une cause majeure de problèmes de répétabilité dans les mesures d'alignement d'arbre. En plus des problèmes de qualité d'alignement et de répétabilité, cela peut être une cause de vibration de la machine, réduire la durée de vie des moteurs électriques et provoquer des problèmes de jeu interne dans les boîtes d'engrenages et les pompes. Mais si les précautions appropriées sont prises, le pied boiteux peut être minimisé et contrôlé. Le terme «pied boiteux» est le terme commun utilisé pour le contact incorrect entre un boîtier de machine et la plaque de base utilisée pour le soutenir. Il peut s'agir d'un pied boiteux angulaire ou parallèle, mais souvent c'est une combinaison des deux. 
Il est souvent comparé à une chaise en bois à dossier droit, où une jambe étant plus courte, ne touche pas le so…

Comment éliminer efficacement le pied boiteux ?

Pourquoi l’éliminer ?
Beaucoup de choses peuvent affecter le processus d'alignement de l'arbre de précision, qui doivent être vérifiées et éliminées pendant les étapes de pré-alignement (comme la déformation des tuyaux, l'usure des paliers ou des accouplements, etc...). L'un des principaux problèmes concernant l'alignement des arbres des équipements rotatifs est le défi du pied boiteux et son effet néfaste sur le processus d'alignement ainsi que la fiabilité de l'équipement.

Les causes du pied boiteux sont variées et souvent insaisissables. L'élimination du pied boiteux est une étape cruciale dans le processus de pré-alignement, comme indiqué dans la formation FixturLaser. Prenez le contrôle du pied boiteux et vous éliminerez l'une des causes principales de la " frustration de l'alignement de l'arbre " !

Une mauvaise tenue de la machine favorable à l'apparition de pied boiteux 
L'un des principaux contributeurs au pied boi…

Axes X, Y, Z. Que représentent-ils ?

Tout doit avoir une perspective, un point de vue, à communiquer. Pour communiquer les trois dimensions spatiales, nous utilisons les coordonnées X, Y, Z.
Ceux-ci indiquent la hauteur, la largeur et la profondeur.

En référence aux machines, nous utilisons les mêmes dénotations X, Y, Z, mais nous leur donnons des valeurs ou des significations différentes. Pour le rendre encore plus intéressant, il n'y a pas de règles spécifiques régissant la signification conduisant à la confusion lorsque l'on tente de communiquer dans ces plans.


La fameuse règle de la main droite



Figure 1. Ceci est la "règle de la main" utilisée par les métiers de l'électricité pour désigner la poussée, le courant et le champ.





Figure 2. Ceci est la "règle de la main droite" utilisée pour désigner les 3 axes.
Bien que la règle de la main droite montre les trois axes, l'aspect spatial n'est toujours pas connu par rapport à une machine. Cette référence est utilisée dans les métiers de …